Bordeaux Echecs

bordeaux echecs union saint-bruno, club d'échecs à Bordeaux

Interclubs 2016-2017 Dernières rondes

Belle saison qui s’achève, non sans quelques rebondissements, d’assez belle manière! En terminant 2ème de leur groupes respectifs les équipes de Nationale III et Nationale IV ont fait le job! On dit « chut » pour la Régionale…
L’équipe 1 finit par une victoire à Poitiers et un nul à la maison contre Créon. L’équipe 2 arrache le nul à l’AGJA.
Résultats via le menu Équipes. Le bulletin avec les détails complets…

En Nationale III, Jérémy était le seul à avoir noté que mathématiquement, nous pouvions encore monter en NII… C’était simple puisqu’il fallait tout gagner et que le leader devait perdre face à deux prétendants à la descente 🙄
Bon, nous jouions donc pour le plaisir et surtout pour l’esprit sportif afin de ne pas fausser un championnat dans lequel 5 ou 6 équipes n’avaient pas encore assuré le maintien. Nous étions donc complet le samedi à Poitiers… J’ai eu un peu de mal à suivre les parties car malgré un, puis deux, puis trois pions de moins, mon adversaire s’est accroché et m’a bien occupé 5 heures. Je crois que j’ai encore fini en dernier. Sur ce, à vue de nez, on a maîtrisé le match. Les jeunes ont gagné assez vite : Dorian et Nathan en tête avec Jérémy. Alain a apporté le 4ème point, imité par Vincent à l’approche du zeitnot. Fabien n’a pas pu arrêter un dangereux pion passé mais Cyril a su saisir une occasion de faire nulle dans une position difficile. 6 à 1 à l’arrivée. Retour à Bordeaux, juste un petit tour sur Internet pour vérifier les résultats du groupe et constater qu’il n’y a pas eu de miracle : le leader s’est aussi imposé et valide sa montée!
Dimanche, nous accueillons Créon avec l’objectif de garder notre 2ème place du classement. Il nous manque juste Jérémy, coincé par des révisions. C’est Matthieu qui le remplace courageusement à ce niveau. Il perdra un peu vite, non sans sans avoir fait un début prometteur. Le reste du match est très équilibré et les parties vont être très disputées! Au premier, c’est chaud mais Vincent tient le choc, voire mieux. Ensuite, Fabien est ok, Cyril aussi et va obtenir une finale favorable, je pense que j’égalise assez vite et mon adversaire me donne un pion. Derrière, les G’s brothers ont l’air en forme et Alain domine son sujet. Hélas, les choses vont se gâter! Fabien oublie une qualité et Cyril laisse filer son avantage. Nous allons être menés 2-0 et Vincent prend une nulle avant d’être obligé de prendre des risques. Heureusement, je suis probablement gagnant, Alain aussi puisqu’il vient de gagner une pièce et on a bon espoir des positions de Nathan et Dorian. Le hic, c’est quand on revient à 1-2; Alain rate un coup et sa position s’écroule… A 1-3 il faut gagner les dernières parties pour revenir car Cyril a dû faire nulle. On y parviendra! le nul 3-3 garanti la 2ème place au classement! Pour Créon et Poitiers, à égalité dans un improbable départage à 4 équipes, nos adversaires du week-end se sauvent aussi! Vive le sport!
J’espère qu’on sera tous motivés l’an prochain pour retenter notre chance et s’approcher de la montée comme cette saison même si notre groupe de NIII sera sûrement tout aussi difficile… Merci à tous les joueurs! Vous avez été géniaux.
Serge.

En Régionale, l’équipe a eu (trop) fort à faire et on sera discret sur le résultat digne des jeux Olympiques. Juste un petit regret pour Jocelyne, largement gagnante avant de craquer…

En Nationale IV, avec le retour du président, vous avez droit à 2 résumés!… Face à l’AGJA, les commentateurs ont vu le même match et on leur donnera volontiers un double Pulitzer…
Nos adversaires étant moins forts que prévus, pour la première fois de la saison nous étions légèrement favoris. Malheureusement, trop habitués à surprendre avant tout les grosses équipes, nous n’avons pas su en profiter. Michel, sans doute contrarié par le retard de son adversaire, a raté son ouverture et a du vite rendre les armes. Marc, qui avait une pièce d’avance, par excès de galanterie, a tenu à offrir une tour à Ambre Diez qui a accepté le cadeau et le gain. 0 -2, ça commence mal, mais Jean-Claude réduit l’écart et peu après Mathias égalise. A ce moment-là, calme et serein au 1er échiquier, je suis tellement détendu que j’oublie la pendule et pour la première fois de ma longue carrière échiquéenne je perds au temps en partie longue (ceci étant dit, la position était désespérée). Nous craignons alors le pire car François C. est vraiment bousculé par la très jeune et talentueuse Agathe Diez. Mais il garde son sang-froid et réussit à transformer une finale perdante en une victoire qui nous ramène à 3-3. Orlane conclut la nulle avec son adversaire et comme souvent, il ne reste plus que Philip. Arrivé au zeitnot, il rate un gain de qualité et se retrouve après dans une difficile finale de tours avec un pion de moins. Au bout de 5 heures de jeu, il garde assez de lucidité pour annuler. Score final 3 à 3, c’est raté pour la montée car l’Échiquier bordelais a gagné, mais les autres résultats plus favorables nous permettent de terminer à une incroyable 2ème place sachant que nous étions théoriquement au départ la plus faible équipe du groupe. Félicitations donc à tous les équipiers qui ont participé cette saison à cette performance remarquable.
François.

Dernière ronde de l’année et aucune pression puisque le maintien est assuré mais un petit challenge sympa : si on gagne on peut terminer premier, et oui, avec la plus petite moyenne Elo de la poule (Voir tableau en fin de résumé).
Premier incident : samedi, mail de Serge pour nous dire que Laurent est out !!! Poisson d’avril, éviction pour conjurer le mauvais sort (Laurent ne gagne jamais contre l’AGJA) ou alors le trésorier a peur de payer la caisse de champagne en cas de victoire et de première place et a fait du lobbying sur nos joueurs?

Allez, c’est parti pour cette ronde. Pas pour tout le monde. En effet, Michel attend son adversaire bloqué car le pont d’aquitaine est fermé. Nous démarrons et bien entendu le début des parties est équilibré, même si à coté de moi, Mathias semble prendre l’avantage ainsi que Marc. L’adversaire de Michel arrive au bout de 30 minutes. Je ne sais pas si c’est l’effet retard, mais Michel dans un élan de générosité va donner plusieurs pièces, il mange un fou mais perd la dame!… Pour finalement perdre le premier (il n’y a pas une chanson qui dit «les derniers seront les premiers»? Marc à coté de lui, ne veut pas être en reste. Alors que sa position est gagnante, il essaye de faire aussi bien que Michel et il donne sa tour, bien joué et presque aussi bien ! C’est sûr que comme ça, cela va être plus que compliqué de gagner ou de faire un résultat. 0-2.
Me concernant, au bout de pratiquement 2 heures, mon adversaire affiche 1h34 à la pendule et échange les pièces dès qu’il peut. Je me dit qu’il faut être patient, qu’il fera une approximation et que j’en profiterai. Bingo. Je lui prends un pion, je le garde et je concrétise. Prenant l’air, je croise Mathias. Il vient également de gagner, bien joué et 2-2.
Les autres parties sont tendues, même si François (le président) n’ est pas bien, voir assez mal. Pour Orlane et l’autre François cela semble égal tandis que Philip a un pion de moins mais peut être une meilleure position. Notre président, pour son retour, réfléchit, réfléchit encore, mais en oublie la pendule et tombe au temps. Bon, sa position était très compliquée et n’y a pas de regrets à avoir. Ensuite l’adversaire d’Orlane lui propose nulle. Il me semble qu’elle est légèrement mieux dans sa position (je suis un expert pour analyser les positions stratégiques, mon expérience parle pour moi) mais elle a souffert pendant la partie. Elle accepte donc et à ce moment de la rencontre nous sommes donc mené 3-2.
J’ai confiance en François C, pour Philip cela semble très compliqué. Mais y a-t-il un complot ? Dans son attaque, François oublie un pion dans la finale et maintenant l’affaire semble mal engagée. Mais sa jeune adversaire avec un jeu passif va accélérer le rythme et commettre une petite erreur. François s’engouffre dans la brèche, ne commet aucune erreur et finalement gagne. 3-3.
Il reste Philip et cela va être interminable. La partie va durer 5 heures!!! Après avoir loupé la qualité, il se retrouve en difficulté en finale : tour contre tour et 2 pions. Mais la maladresse de son adversaire mais surtout l’abnégation et le talent de Philip vont lui permettre d’arracher la nulle.
L’équipe termine sur un score nul de 3-3 mais sur une année réussie. En regardant le soir le site de la fédération, USB finit deuxième de son groupe en NIV (c’est une super belle performance). Cela valait bien un résumé un peu plus conséquent.
Jc

Devinette : un joueur est invaincu cette année sur l’ensemble des rondes en équipe ? C’est qui ? Qui ? (eh oui les jeunes !!!!!!!!!!!! C’est stupéfiant !!!!!!!!!!).

Libourne

Le Fleix

Mérignac

Ech Medoc

Ech Bx D

Bx Aspom C

AGJA B

USB

Moyenne

1 729

1 683

1 671

1 646

1 608

1 600

1 578

1 523

Classement Théorique

1

2

3

4

5

6

7

8

Classement Réel

3

8

5

7

1

6

4

2

USB Bordeaux Echecs © 2017 - Union Saint-Bruno, 49 rue Brizard 33000 Bordeaux. Frontier Theme