Bordeaux Echecs

bordeaux echecs union saint-bruno, club d'échecs à Bordeaux

Interclubs 2017-2018 Ronde 4


Renversant !

Superbe dimanche de compétition avec 3 victoires pour les équipes du club! Un joli cadeau de Noël avant l’heure…

En Nationale III nous rendons visite au club d’Aytré à La Rochelle. Leur équipe est comme la notre, très homogène, mais un ton en dessous. Nous sommes favori partout. Malgré l’absence de Jérémy nous pouvons compter encore une fois sur Laurent. Jérémy, tu nous manques, mais il y a des trucs bien plus importants qu’une partie, ce n’est pas un soucis! Et t’inquiète, on gagne aussi pour toi. Quant à Laurent, un gros big up à lui qui enquille sont 4ème déplacement de la saison!
Laurent, justement, a des fourmis dans les jambes et décide après un bon début de faire promener son Roi… f2, g3… Le voilà pris d’une irrésistible envie de voir du pays! Hélas il se fait bloquer avant la frontière et le voilà ficelé… On s’inquiète. Sur les autres échiquiers les parties sont incertaines et n’avancent pas vite. Mais à part Fabien qui se sent bien sur 3 rangées et Wesley qui adore son gambit à mi chemin entre la théorie et l’expérience fantastique, il n’y a vraiment pas de quoi s’alarmer 😉
Vincent, Nathan et Cyril sont biens et ça devrait venir pour Dorian et moi si on n’a pas mal jugé nos positions. Sur ce, Laurent rate un truc et perd le premier… Pas sûr qu’il y ait eu une solution mais la position avait l’air assez tactique pour que l’ordi trouve… Ça vaudra le coup de voir.
Bon ce n’est jamais agréable d’être mené au score mais je me rassure en voyant évoluer les parties. Pour Cyril, c’est stable. Mais pour Vincent, pour Dorian qui a gagné un pion et pour Nathan, ça commence à sentir bon. Au bout de 3h de jeu, pourtant, le score n’a pas bougé. Les choses vont se précipiter quand Fabien prend le dessus et surtout quand Wesley profite d’une erreur adverse et d’un abandon peut être prématuré. A l’approche de la 4ème heure de jeu, suivent Vincent, Dorian et Nathan! 4/4 pour les jeun’s!… Pour les vieux, c’est moins bien… Cyril est impeccable, 5 à 1. Fabien termine. Je vais jouer une heure de plus pour finir par faire nulle et découvrir le score final de 5-2 car Fabien, archi gagnant a été victime du zeitnot.
L’équipe reste en tête du groupe. Les deux prochaines rondes le 14 et le 27 janvier nous affronterons les co-leaders : Décisif!
Serge.

En Nationale IV, pas le temps de se lamenter sur la déconvenue du 3 décembre, il nous faut affronter 2 semaines après le leader du groupe. La bonne nouvelle est le retour d’Orlane et Philip, un temps incertain, peut finalement tenir sa place. Nous entamons les débats et, très vite, je constate qu’Alain manifeste la volonté de respecter les conseils de Serge : il joue à tempo, avec un minimum de réflexion et son adversaire le suit dans sa démarche. A ce jeu là, Alain est le plus fort et il exploite une grosse erreur pour emporter la partie en une demi-heure. De mon côté, je joue très solide et très fermé, me dirigeant vers une longue confrontation. Mais mon adversaire n’est pas de cet avis : il souhaite rentrer vite pour regarder la finale du mondial de hand féminin. Alors quand il me propose la nulle au 14ème coup, j’accepte volontiers (merci les filles !) car cela place l’équipe en position favorable et ce résultat s’avèrera déterminant à la fin (quand je pense que certains de mes partenaires ont osé mettre en doute mes capacités d’anticipation et mon sens de la tactique d’équipe, cela me désole). Comme la dernière fois, j’ai tout le loisir d’observer l’évolution des autres parties. Tout semble bien se passer, donc je suis très inquiet, d’autant plus que Marc doit maintenant faire face à une grosse attaque. Matthias a su contenir les velléités offensives de son adversaire et sa contre-attaque s’avère irrésistible. Marc résiste et reprend l’initiative et nous menons alors 3 à 0. Les autres parties durent plus longtemps et si Orlane vient de passer en mode rouleau-compresseur, les autres coéquipiers montrent quelques signes de lassitude. François craque le premier dans une finale tour, cavalier et pion contre dame, suivi par Philip encore éprouvé par sa maladie. Comme Guillaume doit à son tour rendre les armes, je me demande si la malédiction de la dernière ronde ne va pas perdurer. Heureusement, Orlane maîtrise sa fin de partie, évite les pièges et les erreurs éventuelles, résiste à la pression psychologique (ses 7 partenaires stressés et agglutinés autour de son échiquier) et contraint son adversaire à l’abandon. C’est donc une victoire 4 à 3 et une jolie façon de rebondir après un gros échec.
Le championnat est donc relancé, la victoire de Brive sur Limoges nous permettant même d’avoir de nouveau de belles ambitions.
François.

En Régionale, petit déplacement à Créon en compagnie de Michel, Frédéric, Jocelyne et Didier. Ma partie débute correctement et je mets la pression sur le roi adverse. Un mauvais coup de pion de mon adversaire, je m’engouffre, et au bout d’une heure et de dix sept coups, Mat ! Et 1-0.
Je peux maintenant regarder les autres parties. Didier, c’est égal. Jocelyne c’est plus compliqué. Frédéric est bien et Michel a un pion de moins mais une position agréable. Je pars faire quelques parties avec mon adversaire et quand je reviens les positions ont évolué. Didier, c’est nulle mais son adversaire aligne le roi et la tour. Bingo. Et 2-0. Pour Jocelyne la position se complique encore. Michel quant à lui, maitrise parfaitement la fin de partie. Après plusieurs choix hasardeux de son adversaire, il prend l’avantage et gagne. Et 3-0. Fred est encore bien. Mais quelques coups plus tard, le non échange du dernier cavalier va lui coûter très cher. Comme prévu, Jocelyne ne peut plus résister, c’est perdu. Pour Fred, sa position favorable se retourne contre lui. Les deux pions passés de son adversaire ne peuvent plus être arrêtés. Victoire tout de même 3-2. L’équipe renoue avec la victoire avec le challenge de tout gagner en 2018 ! Bonnes fêtes à tous.
JC.

3 Commentaires

  1. Le résultat global des trois équipes est un coup illégal : 1-1-1

  2. Bravo et bonne fête à tous
    je ferais mieux en 2018
    FRED

    1. Non Fred, je revendique vivement le titre de grand looser de l’année et je ne te laisserai pas usurper cette haute distinction.

      Bonne fêtes de fin d’année à tous.

      Le Président.

Commentaires Fermés

USB Bordeaux Echecs © 2017 - Union Saint-Bruno, 49 rue Brizard 33000 Bordeaux. Frontier Theme