Bordeaux Echecs

bordeaux echecs union saint-bruno, club d'échecs à Bordeaux

Interclubs 2017-2018 Ronde 5

Plus dur cette fois avec 2 matches nuls et une courte défaite. Les équipes du club doivent digérer le foie gras 🙂

En Nationale III, nous jouons contre le co-leader du groupe. Il faut un peu de temps pour analyser les parties mais à première vue, je crois qu’on aurait pu paumer 5-0. Maintenant, nous étions légèrement favoris et nous avons aussi eu une chance de bon résultat sur tous les échiquiers…
Après 1h30 de jeu aucune partie n’est vraiment claire. Wesley est super, Cyril est ok mais les Gautier’s brothers semblent être passés de « pas mal » à « pas biens » et lâchent presque ensemble un pion! Sur ce, j’aime bien la position de Vincent et pour Orlane, Fabien c’est égal. Perso, j’ai raté une bonne variante et suis moins bien. La suite est plus folklo… Au fil du tic tac silencieux des pendules électroniques, Orlane gaffe et perd, mais on sent bien Vincent et Cyril. J’ai égalisé mais c’est moins clair pour Wesley dont les pions passés semblent dominer la qualité adverse… Avant de se faire croquer… A l’approche du zeitnot, l’adversaire de Fabien propose une nulle acceptée, Dorian s’est remis et domine son adversaire qui oublie sa pendule dans une position, je crois, désespérée. Wesley accepte aussi la nulle et Nathan s’en est sorti! Nous voilà à 1-1 et la sagesse commande à Nathan aussi d’accepter nulle. Il reste 3 parties qui vont se finir presque simultanément au bout du temps. Vincent gagne, Cyril fait nulle et je perd : chacun des résultats auraient pu être différent et 2-2 est peut être le score le plus logique de ce match un peu fou! Du coup, nous sommes rattrapés en tête du groupe par nos prochains adversaires! Voilà qui promet d’être palpitant!

En Nationale 4… Plusieurs constats après ce très décevant match nul contre les derniers du classement :
Notre équipe est Orlano-dépendante et ne sais pas gagner en l’absence de sa meilleure joueuse.
Nous battons les équipes qui nous sont théoriquement supérieures et sommes à la peine contre celles supposées plus faibles.
Nous sommes efficaces loin de nos bases et empruntés à Bordeaux.
Tout avait bien commencé avec les victoires d’Alain, de Mathias et de François, mais j’ai trop vite offert un avantage décisif à mon adversaire qui a ensuite su trouver les meilleures défenses pour parer les attaques que j’ai pu mener. Je n’ai pas pu voir de ce fait le déroulement des parties de Philip et Guillaume. A 3 à 3, Marc nous a redonné l’avantage et c’est Laurent qui a mené la partie décisive. Avec une qualité de moins et en crise de temps, il s’est vu offrir l’opportunité d’une victoire miraculeuse mais n’a pas vu le coup gagnant. La montée semble compromise, le maintien définitivement assuré et sans doute sommes-nous à notre véritable niveau. Il reste deux rondes pour confirmer ou infirmer cette impression, un petit miracle restant toujours possible.
François.

Pour ce WE, déplacement à Gujan  en Régionale avec Michel, Frédéric, Bruno, Didier et moi. Pour cette première heure, je me concentre sur ma partie. Après avoir donné (volontairement un pion, puis deux), mes pièces s’engouffrent et explosent littéralement le jeu de mon adversaire. C’est de la dynamite !! La dame est prise, puis la tour et ainsi de suite. Mon adversaire fait de la résistance (je ne sais pas pourquoi ?) et se fait mater ! 1-0.
Petit tour d’horizon maintenant. Je passe à la table de Didier qui a une qualité de moins. Il échange les dames et suite à un mauvais coup, enferme sa tour, perd la qualité, et la partie. 1-1.
Pour Bruno, la position ne semble pas terrible mais il y a égalité matérielle. Puis, au lieu d’échanger les cavaliers et après 20 minutes de réflexion, il joue un autre coup et prend une fourchette royale. Là aussi , c’est fini. 1-2.
Reste Fred et Michel. Pour ce dernier, la position est fermée mais Michel possède deux pions d’avance. On peut avoir confiance, il a l’habitude de bien gérer ces situations. Pour Fred, la position est très bien et il a des menaces de partout. Seulement, il n’en profite pas. Il peut gagner une qualité, il l’oublie ! Il peut attaquer avec son cavalier et c’est gagné, mais joue sa tour… Son adversaire en profite pour rentrer sa dame, mat en deux ! Inespéré pour Gujan. Comme prévu, Michel concrétise calmement son avantage pour finir en beauté sa partie. Défaite 2-3. Nous ferons mieux la ronde suivante. Je vous prédis le score : 5-0. Notre adversaire sera « Exempt ». C’est où Serge ?
Jean Claude.

USB Bordeaux Echecs © 2017 - Union Saint-Bruno, 49 rue Brizard 33000 Bordeaux. Frontier Theme