Bordeaux Echecs

bordeaux echecs union saint-bruno, club d'échecs à Bordeaux

Interclubs 2017-2018 Rondes 7 à 9

Fin de Saison en fanfare pour les équipes du clubs! 4 matches et autant de victoires. Dans leurs championnats respectifs, l’équipe Une termine 2ème et l’équipe Deux accroche le podium… Tous les résultats via le menu Équipe. Les détails….

Nous avions 2 rondes en Nationale III pour tenter de rattraper Mt de Marsan dans la course à la montée. L’équipe a fait le job en s’imposant deux fois… Mais le leader aussi et nous sommes donc distancés d’un petit point à l’arrivée. Partie remise!
Le samedi, le score final de 7-0 face à Couzeix est un peu sévère au vu des parties mais ce n’était pas leur journée… D’abord, arrivés avec un joueur de moins les limousins partent avec un petit handicap. Ensuite, l’une de leur voiture a crevé et ce sont des aventures dont on se passerait bien avec un match d’échecs à jouer… Je crois que l’on a été à la hauteur pour l’accueil et le fair-play, mais cela n’est pas allé jusqu’à  laisser la moindre partie! Jérémy joue une partie historique puisqu’il a toujours été en avance au temps et que la nulle se conclue sans aucun échange!! Pour les autres, il semble que Fabien, Cyril et Wesley ont dominé, que Vincent a su profiter des erreurs adverses mais cela a été plus que chaud pour les Gautier’s brothers pourtant eux aussi vainqueurs à la fin. Le genre de match où tout se passe bien…
Le dimanche, route vers Pau! Nos adversaires du jour jouent le maintien et alignent une belle équipe. Nous sommes cependant favoris 6 fois sur 8. Le match a longtemps été indécis, mais nous avons pu compter sur nos deux buteurs! Dorian gagne à l’arrachée pour finir la saison avec un splendide 9 sur 9 et Cyril, invaincu (8/9) l’imite. Mais Vincent qui s’est mangé un joli sacrifice et Nathan ne survivent pas aux assauts palois. Heureusement Alain a joué une belle partie et nous sommes devant 3 à 2. Comme Wesley a oublié des échanges forcés menant à une finale de tour peu sympa, il préfère signer pour nulle. Les deux dernières parties sont compliquées et l’avantage est probablement passé d’un camp à l’autre à quelques reprises. Aussi après le contrôle de temps, lorsqu’un échec perpétuel se présente pour moi et que la finale de Fabien a l’air de tenir… Le score en reste là, nulle et nulle concluent les débats.
J’ai été un capitaine comblé cette saison, avec une équipe ultra sympa, des joueurs dispo et un mélange « jeunes et vieux » plutôt efficace. Il ne nous a manqué qu’un poil de réussite pour monter en Nationale II, sur le match décisif perdu de peu. Tout ça donne envie! A bientôt,
Serge.

En Nationale IV… Un petit tour à Bergerac pour finir la saison, un dernier match sans enjeu, c’est donc très sereinement que nous abordons cette 7ème ronde. Nous sommes favoris, mais on sait que cette année cela nous a plutôt été préjudiciable. Cependant nous avons toujours gagné à l’extérieur.
Bon, on verra bien… Guillaume profite du retard de développement de son adversaire pour marquer le premier. Mathias est presque aussi expéditif et nous voila menant 2 à 0. Malheureusement, partout ailleurs, ça se complique. Orlane hésite à contre-attaquer et doit s’incliner tandis que François se laisse à son tour surprendre. 2 à 2, tout reste à faire et Marc concrétise alors son avantage. Nous reprenons la tête, mais les 3 dernières parties sont loin d’être évidentes. Dans une position incertaine (3 pions contre un cavalier), Philip propose une nulle aussitôt acceptée. La partie la plus folklorique est certainement la mienne : alors que, dans une position bloquée, l’on s’achemine vers une nulle tranquille, je décide alors de forcer le destin en sacrifiant un cavalier sur le roque adverse. S’ensuit alors une guerre de tranchée et de harcèlement épique, mon adversaire parant tous les coups alors que mes pions montent inexorablement vers la 8ème rangée. Personnage haut en couleurs, il souffle, commente tous les coups, me propose 5 fois nulle. Je refuse calmement, persuadé que la mauvaise position de Laurent me contraint à gagner. Pour le fun, je m’autorise la promotion d’un pion en cavalier pour dévier le dernier défenseur, une autre promotion en dame que je sacrifie sur la dernière pièce pour finalement chercher une autre dame avec mon dernier pion. Vexé, mon adversaire jouera jusqu’au mat obtenu au …105ème coup. Laurent de son côté semble perdant avec deux pions de retard et une menace de promotion, mais il parvient à contourner la défense adverse avec sa tour et sa dame sur la 1ère rangée. Là, à la surprise générale, son adversaire panique et abandonne prématurément dans une position parfaitement défendable. Nous gagnons donc ce dernier match 5 à 2 et terminons ce championnat à la 3ème place. L’année prochaine, nous serons champions si nous jouons tous nos matchs à l’extérieur contre des équipes plus fortes, mais obligatoirement en présence d’Orlane. Mon seul regret, dans cette victoire, est que mes partenaires aient une fois encore pu douter de mes capacités de calcul et d’anticipation quand je leur ai affirmé que j’avais absolument prévu que mon sacrifice de cavalier au 30ème coup aboutirait inéluctablement à un mat en 75.
Le Président.

Pour finir, l’équipe de Régionale jouait au club. Dernière rencontre et feu d’artifice : victoire 4-0. Tout va aller très vite. Guillaume S. ouvre le score au bout d’une heure. Je n’ai même pas eu le temps de me lever, son jeune adversaire à joué trop vite! Ensuite Didier enchaîne, avec deux qualités prises en début de rencontre, puis une autre en milieu, c’est tout bon 2-0 (Arf… Dites donc,  ça fait 3 qualités ça… Didier n’a-t-il pas fait attention lorsque son adversaire a commencé avec 3 tours ?? 😯 NdlR).
Fred imite Didier peu de temps après avec une physionomie de match un peu similaire. J’enchaîne également par une victoire. Un choix hasardeux de mon adversaire, un mauvais échange et une position de plus en plus difficile à tenir pour lui, 4-0. Reste Michel. Partie déséquilibré au niveau des pièces, une dame contre deux fous et un cavalier, puis une tour contre deux fous et quelques pions. Bref, pour résumé, cela aurait pu durer longtemps mais une bonne nulle est acceptée (une analyse plus détaillée semble intéressante). Merci à tous les joueurs qui ont participé aux rencontres. A l’année prochaine.
JC.

2 Commentaires

  1. Je ne sais pas si j’ai plus hâte de voir la partie de François ou l’échiquier où Didier a joué…

  2. Ma partie était amusante à jouer, moins drôle à arbitrer, je ne sais si elle sera intéressante à analyser

Commentaires Fermés

USB Bordeaux Echecs © 2017 - Union Saint-Bruno, 49 rue Brizard 33000 Bordeaux. Frontier Theme