Nuits des échecs

Organisation, Charles-Martin – Classements

Encore une fois, le jeu d’échecs me permet de raconter une petite histoire sympathique survenue ce vendredi 20 mai. En fin de matinée, je fais tout simplement quelques courses au niveau de la Barrière Judaïque et m’apprête à rentrer chez moi. Je décide alors de ne pas remonter les boulevards bien trop bruyants et pollués à cette heure-ci et préfère passer par les petites rues parallèles. Alors que je m’engage sur l’avenue de la République, derrière moi, une voix m’interpelle. Je me retourne et reconnais Kevin, un ancien élève de l’école Bel-Air et bon joueur d’échecs. Il a été champion d’Aquitaine petit-poussin en 2001, a disputé les championnats de France à Amiens et aussi plusieurs championnats de France scolaires. Il s’est ensuite tourné vers d’autres activités (le foot notamment) et a repris le noble jeu durant une saison en 2014-2015. Puis je n’ai plus eu de ses nouvelles jusqu’à ce jour. Il me fait donc entrer dans le local de l’agence immobilière qu’il vient de créer avec sa mère. Nous conversons longuement et il me dit avoir très envie de reprendre une activité échiquéenne en présentiel après avoir beaucoup joué sur internet. Je lui propose alors de m’accompagner ce soir à la Nuit des échecs de Charles-Martin. Comme il est disponible, je lui donne rendez-vous à cette école de Bacalan où nous retrouvons Mathilde, notre capitaine de N1F, qui s’est elle aussi inscrite à ce tournoi. Avec Edgar Volpi, redoutable petit poussin et Mathias Paumier élève au collège Monséjour, nous sommes ainsi les cinq valeureux représentants de l’USB Bordeaux-Echecs parmi 98 concurrents. La compétition ayant pris du retard, il n’est hélas pas possible de jouer plus de 5 parties. Il va être compliqué de désigner un vainqueur unique et incontestable, il faudra procéder à des départages qui sont toujours alors plus ou moins injustes. Pas de souci pour Mathilde qui avec 4 points se détache des autres concurrentes et remporte le trophée féminin. Je me retrouve personnellement victime de ce système de classement car bien qu’ayant gagné mes cinq parties, je ne suis que deuxième. En effet, un départage défavorable fait que je suis devancé par … Kevin qui pour un tournoi de reprise montre qu’il n’a vraiment rien perdu de ses qualités. Une belle performance et un carton plein pour notre club qui poursuit la remarquable dynamique de cette fin de saison. Si pour la rentrée prochaine, d’autres anciens élèves de Bel-Air, Jules-Ferry ou Stehelin veulent rejoindre Bordeaux-Echecs, ils seront les bienvenus!
François

François, Kevin et Mathilde