Bordeaux Echecs

bordeaux echecs union saint-bruno, club d'échecs à Bordeaux

Interclubs 2017-2018 Ronde 3

Victoire très sympa à l’arrachée à Niort pour l’équipe Une!…

Les autres équipes du club ont été des hôtes particulièrement accueillantes en s’inclinant lourdement à la maison : on sait recevoir ! Les parties sont dispos!
En Nationale III, il nous manque 2 titulaires pour un déplacement périlleux à Niort. Pourquoi périlleux? D’abord parce que la météo ne sait pas trop si le verglas sera au rendez vous sur le chemin du retour au cas où la rencontre finirait tard, ensuite parce que l’équipe de Niort peut être très forte à domicile avec de très bons joueurs devant!
A l’arrivée, le froid glacial est au rendez vous mais l’accueil est chaleureux. Petit suspens avant de dévoiler les compos mais c’est bien ça : Niort est au complet et nous ne serons pas favoris sur le papier… Leur premier échiquier est très costaud, ensuite toutes les parties devraient être équilibrées ou tendues, c’est selon… Moyenne Elo : 1925 pour Niort et 1915 pour nous… Les parties débutent, les remplaçants de choc, Laurent et Orlane jouent solides, leur renfort est très précieux (Merci!) et on va voir plus loin qu’ils vont bien manqué à leur équipe de N4…
Au premier, Vincent a une bonne position. Ensuite Nathan est ok, Cyril connait le début, j’aime très vite la position de Wesley, je pense avoir piégé mon adversaire, Dorian a l’air presque déjà gagnant… Tout va bien donc. Après, les choses vont se gâter dans le milieu de jeu. Vincent laisse échapper son initiative à moins que ce ne soit dû au talent de son adversaire. Plus grave, Nathan a loupé une suite tactique et semble assez mal. Pour se rassurer il faut toujours regarder Wesley et Dorian. Pour Orlane et Laurent cela devient compliqué mais loin d’être désespéré. Des nulles seraient bienvenues…
Quant à Cyril, il subit une très forte attaque et même si j’ai pris du matériel je suis moi aussi en danger.
Le temps s’écoule et tout reste incertain à part pour Wesley qui enfonce le clou et gagne! Je crois que c’est important d’ouvrir le score et de rester devant dans ces matches sur le fil… Alors on va s’y appliquer. A peine Nathan perd-t-il que Dorian nous replace en tête 2-1. Comme je m’en suis sorti avec un bon avantage un coup d’œil ailleurs s’impose… Vincent souffre, ça a l’air foutu. Cyril a l’air raide aussi. Orlane s’est mise en danger malgré un pion de plus et Laurent ne peut pas espérer mieux que nulle. Aïe. Même si je gagne, c’est parti pour être chaud… Les mauvaises nouvelles continuent : Vincent est perdu et Orlane n’annulera pas car son roi n’est plus en sécurité… 2-2, mais comme je gagne on reste devant 3-2! Pour Laurent, c’est fait la nulle est inévitable… ou pas?  Cyril est encore en vie… Tout va donc se jouer sur leurs échiquiers. Car oui, c’est à nouveau jouable pour Cyril! Son adversaire a raté le ou les coups de grâce et une dame et un fou de Cyril tournent autour du Roi adverse… N’y aurait-il pas au moins un perpétuel qui traîne? Oui, non, si… On va faire match nul? Si, non, oui… Mieux! Cyril s’infiltre, ne prend pas pas la nulle mais bouffe des pions et prend le dessus! Pour Laurent c’est nulle et c’est signé. Quand Cyril gagne, le match l’est aussi : 4-2 sacré retournement de situation. Vincent peut savourer la victoire d’équipe jusqu’au bout de sa défense héroïque mais ne sauvera pas sa partie. 4-3 score final. Ouf! 19h fin de la rencontre et la température extérieure est encore positive, on peut rentrer sereins! Prochain match le 17 décembre (déjà) à  La Rochelle cette fois.
Serge.

En Nationale IV face à Limoges, il y a des jours où l’on ne devrait pas se lever. Je ne vais pas trop m’étendre sur le match catastrophe de dimanche, car après deux belles perf en déplacement, nous avons commis une belle contreperformance à domicile. Pourtant Philip nous a de nouveau surpris en gagnant rapidement (14 coups), m’expliquant qu’il avait des copies à corriger… J’ai alors encore une fois joué en dépit du bon sens et j’ai pu observer les autres parties en cours. Je n’étais pas inquiet car Michel était clairement gagnant, Alain et François menaient une grosse attaque sur les rois adverses, Guillaume et Marc avaient un petit avantage, seul Matthias était moins bien mais ça pouvait tenir. Mais soudain, de manière contagieuse, tout s’est enchainé négativement et les positions, de la plus favorable à la plus critique, se sont effondrées les unes après les autres. Au final, une grosse raclée 7-1 qui nous remet les pieds sur terre et nous incitera à chercher à assurer le maintien avant toute autre ambition. Le prochain match à Gujan pourra nous donner l’occasion de montrer un meilleur visage.
François.
En Régionale, je pense que l’étrange mal qui a touché la N4 était effectivement contagieux, à moins que ce ne soit l’inverse! J’ai ouïe dire que des pièces disparaissaient mystérieusement des radars pour se retrouver dans les poches adverses de façon presque magique. C’est ça! nos adversaires avaient un magicien dans leur rangs! Tout s’explique… 😀
Allez, comme le disait un vieil entraîneur de foot, il vaut mieux prendre une fois 5-0 que perdre 5 fois 1-0. Maintenant, c’est fait.

USB Bordeaux Echecs © 2017 - Union Saint-Bruno, 49 rue Brizard 33000 Bordeaux. Frontier Theme